Atelier confinement en ligne semaine du 4 mai 2020

Bonjour à tous,
Nous avons changé de mois il y a quelques jours, et nous sommes en mai. Le vieil adage: « en mai, fais ce qu’il te plaît » n’est pas tout à fait d’actualité pour la vie en société mais en création si.Aujourd’hui, et en lien avec le 1er mai, je propose une petite escapade florale….
N’oubliez pas à m’envoyer vos photos des dessins, peintures, et autres productions réalisées : je les afficherai sur la page Blog de mon site pour les répertorier (si vous êtes d’accord, sinon je les garde pour moi).

Pour cette nouvelle semaine d’arts plastiques je vous propose :

une petite histoire du 1 er mai

Le 1er mai, petit rappel historique parmi d’autres :

Le 1er mai, célèbre la vie. C’est un changement de rythme de vie car on se tourne davantage vers les activités extérieures. Anciennement, pour fêter ce 1er mai, on cueillait des rameaux dans la nature pour protéger étables, récoltes et habitants. Cette coutume se retrouve aujourd’hui dans la cueillette du muguet que l’on offre en guise porte bonheur.


Dessiner des fleurs

Vous trouverez ici, une méthode pour dessiner des fleurs, l’important est de s’attacher à la forme principale globale : une forme géométrique de base, et ensuite d’aller dans le détail


Des fleurs, des fleurs, encore des fleurs

Je propose des fichiers, issus de plaisirs de peindre qui sont des esquisses / modèles pour des compositions de fleurs. à utiliser comme coloriage occupationnel ou comme idée à reproduire….


Une expo = une œuvre

Pendant ce confinement imposé, des musées et autres expositions sont en visite virtuelle, je propose ici, de parcourir Le musée de l’Orangerie, avec Les nymphéas de Claude Monet ….
 Comme chaque fois, : il est possible de choisir une œuvre en particulier qui plait et la reproduire à sa manière par exemple.

Avant la visite, quelques anecdotes sur Les nymphéas et Claude Monet :

Claude Monet est le fondateur du mouvement impressionniste (pour donner des impressions, des sensations). Il aimait beaucoup peindre des paysages, et son jardin de Giverny était son sujet favori.

Les nymphéas : on pense souvent qu’il n’y a qu’un tableau de nymphéas, mais non il y en a 250 exemplaires! Ce sont des peintures à l’huile réalisées sur une période de 30 ans: on appelle cela une série. On voit le même sujet mais avec des approches différentes ( heures de journée, saisons, et aussi baisse de la vue de Monet selon son âge et encore des essais…). Monet est alors devenu le précurseur de la production en chaîne picturale.

Chaque composition des Nymphéas mesure 2 m de haut sur 6 à 17 m de long ! Un effet de tsunami pictural voulu par Monet afin que ces toiles soient suspendues en rond et que l’on se plonge dans cet univers comme si un journée, ou une année se déroulait sous nos yeux…. C’était aussi un asile, un havre de paix pour lui et qu’il souhaitait nous transmettre. Les Nymphéas sont encore aujourd’hui sources d’inspirations pour d’autres artistes.

D’autres peintres et artistes ont joué avec les fleurs. Si Claude Monet n’inspire pas, vous pouvez en rechercher d’autres…

Comme toujours, prenez soin de vous, et amusez -vous avec les arts. à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *